Le lâcher-prise…

Définir le lâcher-prise… C’est tout d’abord : lâcher, rendre moins tendu, dit le Larousse, c’est cesser de retenir, c’est abandonner une position. C’est accepter de s’ouvrir à ce qui vient, de changer son regard, modifier son interprétation, c’est aussi parfois faire le deuil de quelque chose à quoi on tenait, c’est pardonner et mettre son attention sur ce qui est ici et maintenant.

lâcher-prise somato massage toucher accepter accueillir faire le deuil
lâcher-prise faire son deuil somato chi nei tsang rendez-vous marie laure percot accepter

Et c’est aussi … admettre que l’on ne peut agir à la place de quelqu’un d’autre, prendre conscience que l’on ne peut contrôler autrui, tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement, donner le meilleur de soi-même. Lâcher-prise, ce n’est pas juger mais accorder à autrui le droit d’être humain.

Et encore… ne pas critiquer ou corriger autrui mais s’efforcer de devenir ce que l’on rêve de devenir. Ce n’est pas regretter le passé mais vivre et grandir pour l’avenir. C’est craindre moins et aimer davantage. Extraits du livre Lâcher-prise, dire oui à la vie de Rosette Poletti, Barbara Dobb, Editions Jouvence 1998